Octobre 2012 : 3e chantier de déconstruction




22 octobre 2012. Le 3e chantier de déconstruction du programme de rénovation urbaine du Gumenen est lancé. Il concerne 100 appartements (5 bâtiments) au nord du quartier. La déconstruction est prévue sur 10 mois, en 3 phases : désamiantage, curage (tri sélectif des matériaux recyclables) et démolition mécanique. Le chantier a débuté par la déconstruction de 17 garages. Une aire de jeux sera réalisée en fin d'année sur les terrains libérés.

 

Un nouvel accueil de loisirs sans hébergement

L’avant-projet de construction d’un accueil de loisirs sans hébergement, dans le quartier du Gumenen-Goaner (à l’angle des rues Auguste La Houlle et du Goaner), a été validé le 30 juin 2010, en séance de conseil municipal. Le bâtiment accueillera également une vingtaine de logements sociaux locatifs.

Auray : le futur accueil de loisirs (cabinet Duic/Lemesle)

Un bâtiment aux normes basses consommations

Le coût estimatif des travaux à la charge de la Ville est chiffré à 1 387 628€. Il comprend les travaux relatifs au nouveau bâtiment, les travaux de démolition de l’ancien accueil de loisirs sans hébergement, les travaux de voirie et réseaux divers, les honoraires d’architecte et le mobilier.
Le bâtiment, conçu suivant les normes basse consommation (BBC), accueillera le centre de loisirs en rez-de-chaussée sur une surface de 804 m2. Il comprendra : un hall d’accueil, trois bureaux, quatre salles d’activités, une salle de jeux, une salle pour les animateurs, une salle pour le goûter, une salle de repos, une infirmerie, une lingerie, des sanitaires et des locaux techniques.
L'accueil de loisirs sans hébergement Arlequin a été déconstruit durant les mois de septembre et octobre 2012. La nouvelle construction a débuté dans la foulée. La livraison du bâtiment est prévue pour l'été 2014.

 

Des subventions sollicitées

Cette opération va bénéficier du concours financier du Conseil régional dans le cadre de la convention de rénovation urbaine du quartier du Gumenen-Goaner (201 000€). Des subventions sont également sollicitées auprès du Conseil général (au titre du programme d'aide aux équipements socio-éducatifs), du Conseil régional, dans le cadre des projets Eco-Faur et Appel à projets basse consommation. Ce dernier prend en compte les critères de performance de chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, ventilation et éclairage.

Retour à l'entrée du dossier