PORT DE SAINT-GOUSTAN

LA VILLE LE RÉTROCÈDE AU DÉPARTEMENT



 

Auray : port de Saint-GoustanLa Ville confie son développement à la Compagnie des Ports du Morbihan. Le port de Saint-Goustan est repassé dans le giron départemental depuis le 1er juillet 2016.

 

   

L’État l'avait transféré au Département le 1er janvier 1984, dans le cadre des lois de décentralisation. Le Département, à son tour, le concède à la Ville le 1er juin 1992. Aujourd'hui, celle-ci rétrocède le port de Saint-Goustan au Département pour confier son exploitation et son développement à la Compagnie des Ports du Morbihan.



AURAY, LE 13ème PORT

La société publique locale du conseil départemental a mené une étude stratégique qui dresse un état des lieux et dessine des perspectives. L'état d'envasement qui concerne les rives est jugé stable. Les quais dans lesquels la Ville a investi pour 1 721 800€ depuis 2009, les mouillages et pontons nécessitent, sinon des travaux, un entretien régulier. Les sanitaires (douches et wc) sont loin du standard attendu et l'aire de carénage, submersible, reste peu utilisée. Quant au nombre de nuitées, il est en chute libre depuis 2004. Néanmoins, la Compagnie des Ports du Morbihan croit au potentiel du petit port alréen. Elle gérait 12 ports de plaisance. Auray est le 13 ème.



LA CRÉATION DE PONTONS

Plusieurs jalons sont posés. Il n'est pas question de toucher à la partie historique, sauf à y développer l'accueil de vieux gréements. Deux, le Unity of Lynn et l'Indomptable, séjournent actuellement dans le port. L'activité plaisance serait, quant à elle, déportée vers l'aval de la rivière. Une augmentation mesurée du nombre de places (de 130 à 185) est envisageable grâce à une réorganisation du plan d'eau. La création de 2 pontons avec accès en eau et électricité, permettrait aux plaisanciers d'accéder à leurs bateaux. Prenant appui sur l'AFPA, le pôle nautique et le bureau du port seraient déplacés. De fait, la question du désenclavement du quartier se pose bel et bien. La création d'un nouvel accès et d'un parking pour les usagers est également un enjeu.



UN COMITE STRATÉGIQUE PRÉSIDÉ PAR LE MAIRE

Afin de mener à bien la modernisation, un comité stratégique est mis en place. Il garantira la cohérence entre les projets de développement du port et ceux de la Ville. Composé de représentants du conseil municipal et de la Compagnie des Ports, il est présidé par le maire. Organe de décision, il assure aussi un rôle de contrôle des actions réalisées. Enfin, la Ville garde la main, via une convention d'occupation, sur les espaces à vocation municipale que sont le quai Martin, le pont, la place Saint-Sauveur, le quai Franklin et la place du Rolland.