Le quartier de la Gare

 

 

Auray : la place Raoul DautryAuray : l'église Charles de BloisAuray : la gare d'Auray




Auray : maisons av. Général de Gaulle

 

  • De 1862 à la seconde guerre mondiale, la gare d’Auray ne va cesser de développer ses activités et de s’agrandir : dépôt de locomotives, ateliers de réparations, d’entretien, de triage, halles et abris de marchandises, lampisterie, école d’apprentissage, cantine, dortoirs. Ce nouveau moyen de transport concurrence fortement la navigation fluviale et attire les entreprises. L’activité économique et l’accroissement de la population nécessite l’établissement de commerces, d’écoles et d’une église.

 

Auray : l'église Charles de Bois



  • L’église est consacrée en 1939 et placée sous le vocable de Charles de Blois (prétendant à la succession du duché de Bretagne tué au cours de l’affrontement qui l’oppose à son rival Jean de Montfort le 29 septembre 1364). Les plans de Guy Caubert de Cléry architecte départemental évoquent l’architecture médiévale : bandes lombardes imitant les mâchicoulis, contreforts percés de petites ouvertures évoquant les meurtrières.

C’est tout un quartier qui sort de terre. Les habitations de la rue Jean Jaurès et de l’avenue de Gaulle témoignent de cette période faste.









Auray : bananier rue J. JaurèsAuray : maison av. Général de GaulleAuray : mosaique sur maison av.Général de GaulleAuray : maison rue J. Jaurès

 

 (Source "Flâner à Auray, le guide du patrimoine", voir dessus à droite)