Un désherbage sans aucun produit phytosanitaire

 

Auray : rond-point de la Terre rouge


Auray, ce sont 120 kms de trottoirs, 198 000 m2 de pelouse, plus de 19 000 m2 de massifs sans oublier les bois, les arbres, les fleurs....  Pour l'entretien de ces espaces, la Ville utilise des méthodes respectueuses de l'environnement. Leur impact sera d'autant plus visible que les particuliers lui emboîteront le pas et adopteront des méthodes de jardinage propre. Une mauvaise herbe est moins toxique qu'un désherbant chimique.

Serfouette et fourche-bêche


Serfouette ou fourche-bêche, le désherbage manuel est devenu un incontournable pour lutter contre la végétation spontanée. Dans les écoles et au pôle multi-accueil par exemple, les mauvaises herbes sont arrachées manuellement.


Désherbage thermique devant la mairie Désherbage thermique


Le désherbage thermique utilise une eau chauffée à 90°C. Elle permet de brûler les mauvaises herbes nichées entre les pavés. Les zones pavées situées devant la mairie, sur la place Saint-Sauveur et sur le parvis de l'église Saint-Gildas sont traitées avec ce procédé, trois fois par an.

 

 

Auray : gravillons et résine au pied des arbresGravillon et résine


Un mélange de gravillons et de résine, laissant l'eau et l'air circuler à la base du tronc, a été choisi pour les végétaux du quartier de la Gare.

 

 

 

Auray : copeaux et écorces de pin sur massifsCopeaux et écorces de pin


L'équipe des espaces verts de la Ville procède au paillage des massifs. Copeaux, écorces de pin ou tontes de pelouse étouffent ainsi les herbes indésirables. Ce dispositif a également l'avantage de retenir l'humidité et donc d'espacer les arrosages.
 

 

Auray : plantes couvre-sol au pied des arbresPlantes couvre-sol


Les plantes couvre-sol sont mises au pied des arbres. Elles empêchent la prolifération des herbes indésirables et participent dans le même temps au fleurissement de la ville. Il s'agit de vivaces ou de fleurs champêtres.

 

 

Auray : la balayeuseBalayage mécanique


La Ville utilise la technique de balayage mécanique. Une deuxième balayeuse a été acquise en 2005. Les engins tournent tous les jours et permettent d'enlever les mauvaises herbes tout en nettoyant les rues.

 

 

 

 

Contact

Direction des services techniques et de l'urbanisme.