Le projet de PLU est arrêté

Auray: Saint-Goustan


L'enquête publique est prévue au printemps 2017. Le nouveau Plan Local d'Urbanisme a été arrêté par le conseil municipal ce 15 novembre. Trois années de procédure nécessaires pour dessiner la ville à l'horizon de 2028.

 

 

Une ville moyenne

Avec ses 13 166 habitants et ses 691 ha, Auray est une « ville moyenne », le revendique et le confirme. Croissance démographique et développement urbain seront maîtrisés. L'objectif de progression annuelle de la population est fixé à 1 %. Et la production annuelle de logements à 137 en moyenne. Pour la mise en œuvre et parmi les dispositions qui figurent au PLU : l'autorisation maintenue des constructions de niveau R+3 (rez-de-chaussée+3 étages) maximum dans les zones les plus denses et les orientations d'aménagement et de programmation. Celles-ci sont au nombre de neuf (voir ci-contre). Il s'agit de schémas d'aménagement de l'habitat et d'activités compatibles avec l'habitat sur un périmètre défini. Envisagée sur des zones généralement nues et à urbaniser à court terme, chaque OAP définit non seulement le type d'habitat (et le nombre de logements attendus) mais son intégration dans le quartier et dans la ville. Les principes d'aménagement de voirie y sont anticipés. Du collectif à la maison de ville en passant par l'habitat intermédiaire, la diversité des logements prescrite offre un parcours résidentiel complet* à l'échelle de la ville. A noter que l'OAP de Kerberdery intègre un projet de lotissement communal comprenant environ 12 lots à construire.

* Maisons de ville : maisons individuelles alignées et mitoyennes. Habitat intermédiaire : logements superposés avec des entrées individuelles accessibles depuis l'extérieur et disposant d'un espace extérieur (jardin, cour, terrasse).

 

 

Un foncier optimisé et un cadre de vie préservé

Auray: La Petite ForêtRésultantes à la fois de l'application des lois Grenelle et Alur mais aussi d'une volonté municipale affirmée, le foncier disponible est optimisé et les ouvertures à l'urbanisation sont réduites : 9 ha (3,55 ha à Rostevel et 5,45 ha à Porte Océane) contre 78,76 ha au PLU de 2007 et 135,7 ha au POS de 1998. Rostevel et Kerbois passent pour partie en zone agricole, les hameaux de Keropert et de Kerbois en zone naturelle tandis que Porte Océane voit un secteur agricole transformé en zone constructible et un secteur constructible classé en zone naturelle. Du cousu main pour un PLU qui valorise son cadre de vie en préservant les espaces naturels et agricoles et en protégeant son patrimoine bâti. La surface d'espaces boisés classés et de végétation protégée au titre du paysage augmente. Avec 87 ha, elle représente 12 % du territoire. 51,64 ha d'espaces boisés classés figurent au nouveau PLU contre 38,42 ha en 2007. 42 arbres isolés sont classés, aucun en 2007. De la même façon, le périmètre de l'Aire de valorisation de l'architecture et du patrimoine (AVAP) élargit celui de feu la Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager*. Et quand bien même, un patrimoine bâti ne serait intégré à l'AVAP, il peut être répertorié (et protégé) parce que isolément considéré comme « remarquable ». On parle alors de patrimoine bâti protégé hors AVAP. Le patrimoine des années 30 de l'avenue Philippe Le Gall est un exemple.


* Depuis le 7 juillet, il n'est plus question de ZPPAUP mais de Site Patrimonial remarquable. Une fois approuvée l'AVAP sera, à son tour, automatiquement rebaptisée Site Patrimonial Remarquable. A consulter aussi Vivre Auray 94/Eté 2016.

 

 

Redynamiser le coeur de ville

Auray:les travaux de pavage en centre-villeVille moyenne, Auray n'en est pas moins la ville centre d'un pays de 85 000 habitants dont les projets en cours renforcent l'attractivité. Intégrées au nouveau PLU , des suggestions particulières conforteront cet élan. Les travaux de réaménagement et d'embellissement du centre-ville entamés en septembre ont pour vocation de redynamiser le coeur de ville et notamment son commerce. En 2015 déjà, la charte commerciale conditionnait l'autorisation d'ouverture d'une surface commerciale dans les zones d'activités à une surface minimale de 300 m2 afin de ne pas concurrencer le commerce de détail du centre-ville. Aujourd'hui, le Plu instaure un linéaire commercial en interdisant le changement de destination des rez-de-chaussée d'immeuble sur un périmètre précis du centre-ville. Par ailleurs, les travaux de transformation de bâti ne sont plus soumis à l'obligation de création de stationnement dès lors qu'ils concernent une enveloppe bâti existante. Pour autant, le développement des zones d'activités se voit conforté via un règlement très permissif en terme de règles de hauteur et d'emprise au sol.

 

 

Développer le quartier de la gare

Auray: le projet de Pôle d'Echanges multimodal (vue AREP)A la gare, le pôle d'échanges multimodal crée une opportunité de développement pour le quartier. Le PEM absorbera l'augmentation du flux de voyageurs attendu du fait de la mise en service de la ligne à grande vitesse entre le Mans et Rennes. Auray sera à 2h40 de Paris contre 3h10 actuellement. Le démarrage des travaux est programmé en 2018. L'implantation d'activités tertiaires est pressentie sur le secteur. Intégré à l'Avap, celui-ci est l'objet d'un « lieu à projet ». Six lieux ont été identifiés comme tel sur le territoire communal. Le règlement de l'Avap y est nuancé de façon à ne pas compromettre le développement de la ville. Le site de l'hôtel Dieu est un autre « lieu à projet ».

 

 

Renforcer le caractère maritime

Auray: le projet de développement du port de Saint-Goustan (vue La Compagnie des Ports du Morbihan)Auray souhaite renforcer son identité touristique en accentuant son caractère maritime. De fait, la Ville rétrocédait la concession du port de Saint-Goustan au Département le 1er juillet dernier. Missionnée sur la gestion et le développement du site portuaire alréen, la Compagnie des Ports du Morbihan, société publique locale du conseil départemental, envisage d'augmenter l'activité plaisance en la déportant vers l'aval de la rivière. La question d'un accès et d'un parking paysager pour les usagers est posée. Le nouveau règlement graphique prévoit un emplacement réservé à cet effet.